deposit_your_work

Colette: Sa vie, son univers, son art

Files in this item

Files Size Format View
3079840.PDF 14.93Mb application/pdf Thumbnail

Show full item record

Item Metadata

Title: Colette: Sa vie, son univers, son art
Author: Raaphorst, Madeleine Rousseau
Abstract: Il nous a semble qu'une these sur Colette etait opportune. Les theses vont certainement etre nombreuses dans les annees a venir sur les aspects particuliers de notre auteur, comme son style, sa psychologie feminine, la nature, la morale de Sido, les betes. A l'heure actuelle, pourtant, aucun travail d'ensemble ne nous semble avoir ete fait, c'est pourquoi nous avons essaye de combler cette lacune avec notre etude. Nous n'avons pas suivi la methode utilisee par Larnac qui consistait a suivre la vie de l'ecrivain et la publication de ses oeuvres dont il donne un resume, puis de faire ensuite des considerations generales. Nous avons divise notre travail en trois grandes parties: (1) Une etude biographique nous a semble indispensable car la vie de Colette est inseparable de son oeuvre, et il n'a pas encore ete dresse de biographie complete. (2) Nous avons voulu montrer ensuite quels etaient ses sujets et nous avons detache ceux qui dominent tous ses ouvrages: l'amour, la nature, les betes. (3) Enfin, nous avons examine son art. Il nous a paru evident que l'essentiel de la valeur de notre auteur tient dans son style. Alors que Rousseau a invente le style de la sensibilite, Colette nous semble avoir cree ce qu'on pourrait appeler le style de la sensualite. Pour notre conclusion, nous avons essaye de voir s'il etait possible de degager un "message" de Colette, et si nous pouvions trouver une signification morale ou philosophique a son oeuvre. Ici, notre difficulte est beaucoup plus grande, car on ne trouve aucun systeme de pensee discursive. Aussi, nous nous sommes efforces de montrer ce que son oeuvre parait impliquer dans ce domaine.
Citation: Raaphorst, Madeleine Rousseau. (1959) "Colette: Sa vie, son univers, son art." Doctoral Thesis, Rice University. http://hdl.handle.net/1911/18405.
URI: http://hdl.handle.net/1911/18405
Date: 1959

This item appears in the following Collection(s)